En poursuivant votre navigation sur point-q.com, vous acceptez notre politique de cookies. Apprenez-en plus sur la gestion de vos données personnelles en cliquant ici.

close
Sextoy metal : avantages et inconvénients

Le métal commence à faire des adeptes pendant des utilisations aussi bien grand public que plus marginales. Découvrez les raisons de préférer un sextoy metal lors de votre prochain achat.

À quel type de métal a-t-on affaire ?

Derrière cette grande appellation de « métal » sont regroupés un très grand nombre de différents matériaux et alliages. Lorsqu'on parle de sextoys et d'accessoires sexuels, on retrouve principalement deux composants : l'acier et l'aluminium.

Ceux-ci ont les même avantages et inconvénients que tous les sextoys en métal (comme nous le verrons plus tard), cependant de petites différences subsistent entre eux.

Alors que l'acier est plus lourd dans la main (attention donc si vous recherchez un sextoy que vous pourrez manier longuement à bout de bras), l'aluminium est plus fin donc plus léger mais aussi plus fragile. Pas d'inquiétude, il ne risque pas d'exploser en cas de chute mais, par contre, son revêtements pourrait être marqué si vous le laissez échapper et qu'il heurte une surface dure.

Sextoy metal : quels sont les avantages et les inconvénients ?

Maintenant que les appellations clarifiées, il est temps d'entrer dans le vif du sujet : pourquoi choisir un sextoy metal plutôt qu'un en silicone, en ABS ou encore en verre ? Les raisons sont nombreuses.

Tout d'abord, comme tous les sextoys présents sur la boutique Point Q, les sextoys en métal ne contiennent pas de perturbateurs endocriniens, de phtalates ou encore de nickel. 

De par leur nature non-poreuse, ils sont très simples à nettoyer mais aussi à utiliser où et comme vous le souhaitez. Un autre avantage non négligeable : ils sont entièrement hypoallergéniques. Enfin, les sextoys metal peuvent être utilisés avec le lubrifiant de votre choix, que vous préfériez un lubrifiant à base de silicone ou d'eau.

Très proche de par ses caractéristiques du verre, le métal permet de s'adonner en toute confiance à des jeux de température en plongeant le sextoy (n'oubliez pas de vérifier son étanchéité!) dans de l'eau chaude ou froide. De même, sa surface très lisse va permettre des jeux anaux encore plus intenses et une pénétration simplifiée.

Ce qui rend le metal tellement addictif peut aussi bien être vu comme un inconvénient. En effet, ce matériau est, de par sa composition, assez lourd en main. Cette lourdeur peut être un moyen de toucher du doigt de nouvelles sensations mais aussi de vous donner une belle crampe dans le bras si vous vous lancez dans des jeux seul·e ou à plusieurs pendant quelques heures. Sur la même note, les sextoys metal sont aussi particulièrement rigides. Oubliez les sextoys qui vont suivre les courbes de votre corps comme le silicone, le metal est là pour une pression forte, ce qui en fait le chouchou des adeptes du squirting.

Pour quelle utilisation le sextoy metal est conseillé ?

Tou·te·s celleux qui ont déjà croisé le chemin d'un sextoy en metal l'ont, le plus souvent, fait dans les rayons liés aux pratiques BDSM qu'elles soient très sages ou plus osées. On retrouve en effet le plus souvent le métal allié au cuir (ou simili-cuir) sous forme d'accessoires comme des pinces à seins, des cages de chasteté, des roulettes de Wartenberg ou encore des menottes. 

Mais le metal commence aussi à s'infiltrer pour agrémenter de nouvelles pratiques. Il est, par exemple, devenu un élément indispensable pour les sextoys basés sur l'electro-stimulation, la partie métallique devenant la zone conductrice de l’électricité pour faire expérimenter des sensations encore plus extrêmes en parallèles des vibrations. 

Le métal a aussi su se faire une place de choix dans le monde merveilleux des plugs anaux et plus particulièrement des Rose Buds. Ces petits plugs ont pour but (en plus de stimuler les parois anales) d'orner votre fondement de la plus jolie des manières. Les choisir en métal va permettre d'allier l'aspect lisse du métal avec cette sensation première de froid qui vous donnera à coup sûr des frissons.

Il est possible de trouver dans le commerce des cock-rings en metal mais vous n'en trouverez pas sur Point Q pour une bonne et simple raison : leur utilisation peut très rapidement se révéler dangereuse si elle n'est pas réalisée avec compétence et connaissance. Pour plus de sérénité, préférez plutôt les cock-ring en silicone.

L'entretien d'un sextoy metal

Longue vie à votre plaisir et à votre sextoy ! Pour vous garantir ces choses-là, voilà nos quatre conseils à suivre si vous désirez vous laisser aller à la découverte des sextoys metal : 

  • Après avoir nettoyé votre sextoy (avec de l'eau tiède et un nettoyant pour sextoy), séchez toute la surface de celui-ci avec une serviette. Cela permettra d'éviter tout risque potentiel de rouille.
  • Avant toute utilisation dans l'eau, faites attention à bien vérifier si votre vibromasseur est étanche (peut être submergé), simplement splash-proof (peut être éclaboussé mais pas submergé) ou aucun des deux. Ce n'est pas parce que le métal réagit bien à l'eau que le moteur de votre vibromasseur est forcément protégé !
  • Si vous choisissez tout de même d'utiliser un cock-ring en métal, faites bien attention à ne pas l'utiliser plus de 20 minutes et à vérifier que la taille vous correspond bien (une fois mis, le pénis n'est pas gonflé et garde une couleur normale, même en érection).
  • Si vous choisissez de vous offrir un plug rose bud, choisissez-en un avec une base assez large, surtout si c'est votre premier sextoy anal. Cette base permettra d'utiliser ce dildo en toute sérénité et de garantir que votre cher plug restera bien en place, quels que soient vos mouvement.

Ca y est, cet article vous a donné envie de vous lancer et de vous adonner aux plaisirs des sextoys metal ? Rendez-vous dès maintenant dans le rayon « Sextoys en metal » pour trouver votre bonheur.

Commentaires

laisse ton commentaire

* Champ requis

Captcha
navigation