En poursuivant votre navigation sur point-q.com, vous acceptez notre politique de cookies. Apprenez-en plus sur la gestion de vos données personnelles en cliquant ici.

close
Sextoy en solo : à vous de jouir

Alors que de nombreuses personnes voient le sextoys comme une manière de « pimenter » leur vie sexuelle de couple, le sextoy comme outil de plaisir égoïste peine encore à se faire reconnaître.

« Pas besoin de sextoy, je suis célibataire ! », « Non mais je commanderai sur un sexshop quand j'aurais trouvé quelqu'un » ou encore « Non mais j'ai ma main, c'est bien assez » : voilà les nombreuses phrases face sur lesquelles toutes les discussions tournant autour des sextoys peuvent souvent déboucher. Elles mettent en valeur une perception de la sexualité qui est encore partagée par une partie de la population : l'exploration du plaisir sexuel grâce à des objets sensuels ne peut être faite qu'en couple.

De l'importance de la découverte sexuelle en solo

Chaque personne est composée d'un agglomérat de fantasmes, d'envies, d'excitations et de rejets qui vont permettre de composer son individualité sexuelle unique. Là où le bat blesse quand on ne se lance dans l'expérimentation de sa sexualité à travers un rapport avec l'autre, c'est que cette individualité va forcément rencontrer celle de son ou de sa partenaire et devra réussir à exister en juxtaposition.

Bien entendu, cette rencontre n'est pas forcément amenée à mal se passer. Grâce à la communication, la confiance et le lâcher-prise, plusieurs sexualités peuvent se marier à merveille et déboucher sur un moment d'extase inoubliable. Mais se lancer à corps perdu dans l'exploration de sa sexualité tout en devant aussi accompagner l'exploration de l'autre peut demander beaucoup de maîtrise. 

Imaginez simplement essayer d'apprendre à jongler en utilisant directement 5 balles. À force d'essayer, vous saurez sans problème jongler après une période d’entraînement. Mais en commençant par décomposer le mouvement à votre rythme avec une seule balle, les choses deviennent tout de suite plus simple. Voilà ce qu'il se passe quand vous commencez par découvrir ce qui vous fait jouir seul·e avant de l'expérimenter à plusieurs.

Prendre le temps de masturber, avec ou sans sextoys, c'est s'offrir un moment où votre plaisir, votre extase, vos fantasmes sont au centre de l'attention. C'est s'offrir la pâtisserie dont vous rêvez le dimanche midi sans penser à celle qui ferait plaisir à ceux qui partagent votre repas. C'est le « Treat Yourself » ultime.

Pendant ce moment avec vous-même, vous allez pouvoir raffiner vos intuitions, découvrir quels fantasmes vous appréciez vraiment en pratique et quels sont les autres qui servent plutôt à exciter votre cerveau. Vous masturber, c'est aussi apprendre à mieux connaître votre corps, vos zones érogènes et comment elles peuvent être stimulées. 

En connaissant tous ces éléments, vous serez beaucoup plus à même d'être une partie prenante tout d'abord dans votre propre sexualité mais aussi dans la relation sexuelle avec votre partenaire, aussi bien dans l'explication de ce qui vous fait du bien que dans la réalisation de ses propres fantasmes.

La masturbation et tous ses bienfaits

Au delà de cet exercice passionnant du « connais-toi toi-même », la masturbation est une activité recommandée pour votre santé, aussi bien physique que morale : 

  • L'endorphine relâchée pendant que vous vous touchez est un petit bijou de chimie. Cette hormone permet d'induire un relâchement musculaire et donc une impression de détente. Adieu le stress, l'insomnie et l'angoisse.
  • En vous masturbant, vous créez dans votre corps une accélération du rythme cardiaque et donc vous contribuez au renforcement de ce muscle fondateur de votre corps. Ce n'est pas aussi efficace qu'une heure de cardio mais c'est un bon compromis.
  • Vous avez vos règles ? Vous n'arrivez pas à vous débarrasser de cette migraine entêtante ? Sortez vos sextoys ! L'endorphine est encore là pouvoir soulager de ces maux qui peuvent facilement gâcher une journée.
  • La masturbation est aussi un moyen scientifiquement prouvé de diminuer les risques d'être atteint·e d'un cancer de la prostate, de contracter une infection sexuelle transmissible mais aussi de renforcer le système immunitaire.

En bref, la masturbation est une pratique saine, constructive et extrêmement enrichissante que vous pouvez utiliser seul·e ou à plusieurs pour réinvestir votre corps et votre plaisir propre. Alors pourquoi vous en priver ?

Commentaires

laisse ton commentaire

* Champ requis

Captcha
navigation