En poursuivant votre navigation sur point-q.com, vous acceptez notre politique de cookies. Apprenez-en plus sur la gestion de vos données personnelles en cliquant ici.

close
Comment stimuler le pénis ?

Cette semaine, on se penche sur un organe sexuel dont on parle beaucoup (mais souvent pas de la bonne manière) : le pénis. De son anatomie aux différentes manières de le stimuler, entrez dans les coulisses de la verge.

L’anatomie d’un pénis

Tout d’abord, on va briser une “fake news” qui concerne le pénis et qu’encore beaucoup trop de personnes croient : le pénis des êtres humains ne contient pas d’os. C’est le cas chez la baleine et le chien mais pas de notre côté.

Comme une image vaut mille mots, voilà un schéma qui guidera notre exploration de l’anatomie de ce membre.

On voit donc que la majeure partie du pénis est composée d’un corps spongieux et d’un corps caverneux. Ce dernier se gorge de sang lors de l’excitation ou par réflexe nerveux alors que le corps spongieux entoure et protège l’urètre (le canal qui permet de transporter l’urine et le sperme).

L’embouchure de l’urètre est appelée le méat urinaire et il est très sensible aux stimulations : il peut même tripler de volume lors de l’érection. Sa stimulation est possible mais avec beaucoup de délicatesse et de lubrifiant.

Penchons-nous maintenant sur l’extrémité du pénis : on y retrouve le gland, une partie très sensible de l’anatomie, recouvert chez certaines personnes par le prépuce, une partie de peau mobile (qui peut être assimilée au capuchon du clitoris).

La limite entre le gland et le reste de la verge est marquée, sous le pénis, par le frein, une partie de chair très sensible et délicate.

Sous le pénis, on retrouve deux zones bien souvent oubliées mais très agréables : les testicules entourées par le scrotum (le “sac” renfermant les testicules) et la racine du pénis, qui affleure au niveau de la zone comprise entre les testicules et l’anus. Cette zone est appelée “le périnée” et offre de très nombreuses possibilités de stimulation grâce à sa proximité avec la prostate (en accès externe).

Comment stimuler le pénis ?

La stimulation du pénis est encore aujourd’hui conformée dans une approche hétérocentrée et pénétrative. C’est-à-dire que le pénis va être stimulé fortement, avec un mouvement de va et vient et la fin de la stimulation va être marquée par l’éjaculation. Même si cette stimulation est une manière de faire valable et valide, bien d’autres existent et permettent de découvrir son corps et sa sexualité loin des diktats.

Il est donc possible de stimuler l’intégralité du pénis, des testicules, du périnée mais aussi de toutes les zones alentours qui vont avoir un impact sur la montée du désir et sur les sensations globales (comme l’intérieur des cuisses, le bas du ventre ou les fesses). 

Une fois la ou les zones à atteindre choisie(s), vous pouvez utiliser bien des armes : vos mains, votre bouche (avec ou sans pénétration buccale) mais aussi tout le reste de votre corps, de votre poitrine à vos fesses, en passant par l’intérieur du bras ou le ventre. Il est aussi possible de stimuler le pénis avec la technique du “humping” qui consiste à le frotter contre une surface afin de générer une sensation de friction. Il peut s’agir d’un oreiller, de l’accoudoir de votre canapé ou de bien d’autres meubles.

Enfin, il est aussi possible de varier les types de stimulation pour explorer des sensations différentes. Vous pouvez faire ce fameux mouvement de va et vient mais aussi découvrir d’autres choses comme les caresses, les jeux de pression, la constriction (le fait d’enserrer le pénis afin de créer un afflux sanguin), les tapotements ou encore le simple fait de souffler sur la zone choisie.

Il est aussi possible de se lancer dans des jeux sur les textures et les températures. Le lubrifiant, même pour une stimulation externe de la verge, est un indispensable. Il permet d’ajouter de la glisse et d’éviter de créer trop de friction sur les parties les plus sensibles (et aussi sur le frein au passage…). Le chaud et le froid vont aussi avoir un effet sur la dilatation des vaisseaux sanguins et donc sur les sensations. L’expérimentation sous le douche ou dans le bain est donc un incontournable pour découvrir ce type de plaisir. Un glaçon promené sur la peau vous donnera un petit aperçu des sensations liées au froid.

Comment stimuler le pénis avec un sextoy ?

Bien que les choses changent, il existe encore peu de sextoys péniens. Et comme sur Point Q, vous ne trouverez que des matériaux safe et non réalistes, l’offre peut être encore plus sélective. Mais ça ne vous empêchera pas de trouver chaussures à votre pied ! Pour vous repérer, vous trouverez sur la boutique trois types de sextoys qui se focalisent particulièrement sur le plaisir pénien : 

Les masturbateurs péniens

Aussi appelés “sleeve”, les masturbateurs péniens ont une forme de chaussette et sont le plus souvent composés de silicone ou de TPE (une forme de plastique molle et extensible). Ils vont venir englober le pénis, aussi bien sur les côtés qu’au niveau du gland grâce à leur fond, et sont tapissés d’une texture souple qui stimule le pénis sur toute la longueur.

Certains modèles sont pourvus de fonctionnalités particulières comme un contrôle de la pression et/ou de l’aspiration. La marque Tenga a particulièrement permis de renouveler l’offre de masturbateurs péniens grâce à sa gamme très esthétique et performante.

Notre petit préféré - le Mood Exciter

Le Mood Exciter est à la fois très accessible et parfait pour une découverte de la stimulation pénienne. Ses deux embouchures sont de largeurs et de textures différentes. Il est très souple et s’adapte donc à tous les pénis et à toutes les envies.

Enfin, le fait qu’il soit ouvert des deux côtés permet de le nettoyer et de le faire sécher plus facilement.

Les vibromasseurs péniens (et autres stimulateurs)

Reprenant la même forme que les masturbateurs péniens, ces sextoys ajoutent des fonctions de stimulation mécanique pour aller plus loin dans le plaisir. Leur but est d’enrober le pénis de vibrations tout en pouvant y ajouter un éventail de stimulations très intéressantes : aspiration, pression, va et vient…

Bien sûr, certains modèles peuvent aussi choisir de s’éloigner de l’habituelle forme en manchette pour s’essayer à un peu de nouveauté et être encore plus adaptables.

Notre petit préféré - le Elite Stimulator

Ce sextoy a justement choisi de ne pas reprendre une forme de sleeve mais plutôt de U pour venir stimuler plus précisément certains endroits du pénis. Il peut donc être utilisé à la base du gland et sur le frein en position statique ou bien être mobile dans un mouvement de va et vient qui sera très bien complété par la texture à l’intérieur du sextoy et les différentes vibrations possibles.

Le petit plus : il est waterproof et peut donc être utilisé sous la douche pour expérimenter encore plus !

Les gaines et cocks-rings

Reposant sur un principe de constriction, les gaines et cock-rings permettent de ressentir les stimulations plus intensément grâce à la stagnation de l’afflux sanguin dans le pénis. Contrairement à la pensée populaire, ces types de sextoys n’ont pas pour effet magique de ralentir l’éjaculation, bien au contraire étant donné qu’ils augmentent la stimulation. Ils procurent par contre chez de nombreuses personnes une érection plus ferme et plus turgescente.

Les cock-rings peuvent posséder en plus une partie vibrante qui va permettre de stimuler les parties du corps à proximité (chez la personne portant le sextoy ou la personne pénétrée). Selon l’orientation de la partie vibrante, le sextoy peut donc stimuler la vulve, le gland du clitoris, les testicules ou le périnée.

Notre petit préféré - le Tyler 

Son anneau en silicone est assez flexible pour convenir à la plupart des pénis tandis que sa plateforme de stimulation couple 5 niveaux de vibration avec une surface texturée recouverte de petits picots souples qui vont créer une friction très efficace.

Il est en plus waterproof et rechargeable en USB pour encore plus de praticité et de facilité d'utilisation.

Vous l'avez compris, il existe autant de manière de stimuler le pénis que de personnes à pénis. N'hésitez donc pas à vous aventurer hors des sentiers battus, seul·e ou accompagné·e, pour découvrir les manières de vous faire du bien en un tournemain !

Commentaires

laisse ton commentaire

* Champ requis

Captcha
navigation