En poursuivant votre navigation sur point-q.com, vous acceptez notre politique de cookies. Apprenez-en plus sur la gestion de vos données personnelles en cliquant ici.

close
Masturbation clitoridienne, est-ce que je m'en branle?

Que ce soit pour vous ou pour faire plaisir à votre partenaire, voici quelques précieuses informations qui rendront votre clitoris béat. Ici nous parlerons extase de l’abricot, onanisme de l’Atelier de Vénus. Merci Point Q !

La masturbation clitoridienne : back to basics

Ce n'est pas parce que la masturbation est un classique de notre sexualité que nous la maîtrisons complètement. Pourtant, c’est souvent le premier pas vers une bonne connaissance de son corps et donc vers une sexualité épanouie. Voici donc quelques basiques qui vous aideront à mieux appréhender et apprécier cette pratique !

Commençons par un point anatomie. Le clitoris qu'est-ce que c'est? Où se trouve-t-il et à quoi ressemble-t-il?

Comme une image vaut mille mots, voici un petit schéma du clitoris :

Schéma du clitoris

Selon Wikipédia (et nous savons tous que Wikipédia se trompe rarement ;) ) Le clitoris est une partie du vagin et de la vulve. Bien que sa partie visible (située au sommet des petites lèvres) soit seulement de 7 millimètres de diamètre environ, il se prolonge en profondeur. Et oui, le clitoris, par ses racines, entoure aussi le vagin et l’urètre féminin !

Et surtout cet organe participe en particulier à l’orgasme. C’est un fait, une grande majorité des personnes passent par la case clitoris pour prendre leur pied !

Terminée l’idée que la clé d’un orgasme satisfaisant se fait seulement par la pénétration ! A la poubelle Freud et sa théorie que le plaisir clitoridien est la réflexion d’un stade immature de la sexualité féminine. Il est bien sympa ce bon Sigmund, mais en 1905, il développe l’idée que la femme est frustrée de ne pas avoir de pénis et que le clitoris serait un sexe masculin tronqué. Il faut donc, selon Freud, attendre la pénétration masculine pour accéder à l’orgasme de femme adulte et faire le deuil de l’orgasme clitoridien qu’il pense infantile. 

Alors moi je dis non Sigmund, je dis non!

Se connaître soi-même, le début d'une sexualité heureuse,

Beaucoup font une distinction entre le plaisir solitaire et l'acte sexuel avec son ou sa partenaire. Pourtant il est possible de ressentir autant de jouissance seul⋅e qu’accompagné⋅e. Pour cela deux choses peuvent aider : se connaître et ne pas avoir honte de s’accorder un peu de bon temps. Et finalement ce sont des principes de vie,  des tips que nous aimerions appliquer en toute situation.

Exemple : “ Je n’aime pas Charles-Henry de la compta, je préfère prendre ma pause café loin de lui”. Sorry Charles-Henry, nous ne sommes pas venu⋅e⋅s ici pour souffrir !

Non la masturbation du coquelicot, de la bonbonnière, ne devrait pas être taboue parce que l’orgasme clitoridien n’est pas plus difficile à atteindre qu’un autre ! Si ces clichés ont la vie dure, je vous invite à jeter un oeil sur le rapport Hite, datant de 1976 comptant 3000 femmes interrogées. Ou de lire l'étude de l'IFOP : "Les Françaises et la masturbation dans le couple : la fin d’un tabou ?" publiée en 2017. 

Il est intéressant de lire que 46% des femmes s’étant déjà masturbées arrivent plus facilement à prendre leur pied lorsqu’elles sont seules. Et que pour ce faire, 36% ont déjà utilisé un sex-toy.  

 Une chose est sûre, si vous souhaitez passez du bon temps avec vous-même, Il y a plusieurs manières de se faire plaisir. Je me suis livrée à une petite enquête, rien que pour vous. Pour cela j’ai réuni beaucoup d’ami⋅e⋅s et beaucoup de vin (c’est un travail, ne m’en parlez pas).

Voici mon rapport : beaucoup se masturbent allongé.e.s sur le dos, mais vous pouvez tout à fait et être plus créatif⋅ve⋅s en jouant avec l’eau sous la douche,  en vous frottant à un objet doux, en utilisant des sex-toys, bref vous avez carte blanche !

L’important est d’essayer, surtout d’être curieux⋅se⋅s et vous trouverez ce qui fonctionne pour vous. Que vous soyez seul⋅e⋅s ou à deux. Que ce soit ambiance romantique ou Cirque du Soleil !

Pierre Schmidt

Extrait d'une oeuvre de Drømsjel

Faut-il avoir peur de se faire mal?

C'est une question récurrente lorsque nous parlons de masturbation, notamment clitoridienne. Une idée répandue est que tout ce qui touche au soit-disant "féminin" est délicat, voir fragile. Avez-vous peur de vous faire mal, d'y aller trop fort? 

Bien sûr il est toujours indiqué, lors de n'importe quel rapport, de "s'échauffer" avant. On ne soulève pas de la fonte sans avoir fait quelques étirements.

Le clitoris est comme le gland, sensible mais costaud ! N’hésitez pas à jouer avec la pression. Parfois nous avons besoin d’être un peu intense pour jouir, c’est excitant. Promesse de Point Q, votre clitoris ne tombera pas.

Néanmoins, il est aussi important de prendre soin de son clitoris après un rapport sexuel ou après une masturbation. Surtout n’agressez pas votre vulve avec des produits trop chimiques et laissez faire la nature.

Vous pouvez parfois avoir des micros fissures dues à quelques coups d’ongles, un rasage un peu trop rapide du maillot ou juste quelques gestes brusques. Pas de panique, cela peut arriver à tout le monde ! Il suffit d’appliquer une crème gynécologique antiseptique et de faire quelques bains de siège. Pour aider si votre sexe est un peu douloureux lors d’un rapport, allez-y doucement et n’oubliez pas d’utiliser un lubrifiant naturel. 

Je vous conseille celui-ci, il a été testé et approuvé par les plus grand⋅e⋅s. Le fait qu’il soit à base d’eau et d'aloe vera vous protègera tout en préservant votre ph naturel. Et surprise ! Il peut aussi faire office d’huile de massage. Que demande le peuple? Un bon lubrifiant et de la brioche. 

Bien sûr si la douleur persiste au bout d’un jour ou deux, n’hésitez pas à consulter un⋅e spécialiste. Nous aimons nous amuser, il est donc nécessaire d’entretenir le matériel !

Et c’est important de rappeler que la masturbation fréquente n’est ni dangereuse et encore moins honteuse. Point Q vous le dit et le répète (pour celleux au fond qui n’ont pas écouté) : la masturbation, c'est un moment de vous-même à vous même qui est bon pour le corps et l'esprit  N’hésitez plus et écoutez-vous ! 

Seul⋅e ou à plusieurs?

La masturbation, qu'elle soit clitoridienne ou pénienne, est souvent vue comme une pratique solitaire. Mais il serait dommage de s’en priver lors de vos moments de partage. Surtout si, comme nous en avons parlé plus haut, vous avez besoin de titiller cette zone pour hurler de plaisir (ou chuchoter d’extase) !

Lorsqu’ielles sont seul⋅e⋅s, certaines personnes aiment se masturber pendant la pénétration, que ce soit lors d’une pénétration pénienne, avec des doigts ou avec un sex-toy. Encore une fois, sky's the limit, il faut être imaginatif !

Le Huffington Post a récemment demandé à des femmes de partager leurs techniques pour atteindre le nirvana. Voici un des témoignages :

"Ma manière dʼatteindre lʼorgasme a souvent changé dans ma vie. Autrefois, cela ne passait que par le clitoris. Puis mon point G est devenu central, avec la pression et le va-et-vient de doigts plongés au plus profond de moi pendant quʼun vibromasseur sʼoccupe de mon clito. Aujourdʼhui, avec le col de lʼutérus comme première zone érogène, jʼai besoin de coups de reins profonds et répétés — toujours avec mes incontournables vibrations. En ce moment, cʼest comme ça que jʼarrive à toucher les étoiles! Mais quel que soit le mode de stimulation vaginale choisi, mon clitoris doit être de la partie. Jʼai toujours eu la chance de vivre des orgasmes multiples, et grâce à mes conseils, de nombreuses femmes ont aussi appris à découvrir ce bonheur."

Celeste Hirschman, coach spécialisée dans la vie intime et sexuelle à San Francisco  

Comme le dit le proverbe “plus on est de fous plus on rit” ! Mais certain⋅e⋅s peuvent être bloqué⋅e⋅s ou intimidé⋅e⋅s lors de rapports sexuels à plusieurs. Ce n’est pas toujours évident de prendre autant de plaisir lorsqu’une autre personne s’occupe de votre Triangle des Bermudes. Je vous le dis, le mot d’ordre est la communication, qu’elle soit verbale ou corporelle. Se toucher vous aide aussi à mieux expliquer à votre partenaire ce qui vous excite. Et vice-versa ! 

En effet, Nathalie Giraud-Desforges, sexothérapeute, nous explique l’excitation que peuvent ressentir vos partenaires pendant que vous les masturbez : "Vous confier son sexe l’amène à perdre le contrôle et à changer ses habitudes avec à la clé, de nouvelles sensations"

Bref, avec ou sans sex-toy, seul⋅e ou à plusieurs, que ce soit la masturbation old school ou 2.0, il y a tellement de possibilités pour se faire plaisir ! Tout est question de goûts et de couleurs. Vous pouvez vous donner du plaisir en utilisant vos mains, vos doigts et tout le reste. Ou profiter du savoir faire de votre ou vos partenaires !

Oeuvre de Ed Freeman

Oeuvre de Ed Freeman

Et les sex-toys justement?

Au menu du jour : se faire plaisir sans pénétration ! Voici ce que nous vous proposons : Ii existe de nombreux sex-toys pour la stimulation externe. De la célèbre Wand aux mini vibromasseurs (à glisser dans son sac, on ne sait jamais ce que la journée nous réserve), en passant par les stimulateurs externes sans contact. Ces derniers ont la côte depuis un peu plus d’un an, ils permettent de profiter de l'extase sans la friction des vibrations.

Vous pouvez tout à fait alterner entre différents sex-toys lors d’un rapport. Que vous soyez novice ou pas, il y aura toujours de quoi vous surprendre. Comme nous sommes entre nous et que vous m’êtes sympathiques, je vous livre un petit secret : la Q.Box vaginale n°2 est parfaite pour vous accompagner dans la découverte de la masturbation clitoridienne ! 

Et enfin, le moment pure love de cette semaine ❤️

Nous profitons de cet article pour vous présenter nos copines, Delphine et Léa, de Merci Beaucul ! Si vous ne les suivez pas sur Instagram, il est temps de corriger ça ! Elles lancent en ce moment un cycle de workshops sur l’orgasme clitoridien. Les grands esprits se rencontrent, que voulez-vous. Et comme on aime partager, vous avez le droit à 10% de réduction sur l'atelier de votre choix avec le code promo POINTQ sur EventBrite.

Et si quelques choses vous turlupinent, que vous voulez échanger à propos de la masturbation clitoridienne ou autre, n’hésitez pas à me contacter par mail à jeannette@point-q.com

Je suis votre nouvelle blogueuse, l’oreille attentive et la voix qui vous manque. 

A très vite !

Jeannette Spectaculaire 

Commentaires

laisse ton commentaire

* Champ requis

Captcha
navigation